guidedesespeces.org/fr/%C3%A9levage-de-crustac%C3%A9s
  • Nederlands
  • English
  • Français

Dernière mise à jour : juillet 2018

 

L’élevage de crevettes se pratique principalement en zones tropicales et subtropicales, en bassin à terre ouvert.
Cet élevage se pratique dans des étangs ou dans des bassins d’eau salée ou saumâtre, en milieu marin et côtier. Les jeunes alevins nés en écloserie ou issus du milieu sauvage y grandissent.

 

 

Impacts sur l’environnement

Ces techniques d’élevage peuvent entraîner :

  • des conséquences écologiques suite à la conversion d’écosystèmes naturels, en particulier la destruction des mangroves vitales aux écosystèmes tropicaux, pour la construction de bassins d’élevage ;
  • la salinisation des eaux souterraines et des sols agricoles (liée à la baisse de la nappe phréatique) ;
  • l’utilisation d’aliments produits à partir de poissons sauvages dans les rations alimentaires des élevages (voir Nourrir les poissons d’élevage) ;
  • la pollution des eaux côtières, due aux effluents des bassins d’élevage ;
  • dans certaines régions, des risques pour la biodiversité liés au prélèvement de larves sauvages dans le milieu naturel ;
  • des conflits sociaux dans certaines régions côtières ;
  • la dissémination de maladies ;
  • l’utilisation d’antibiotiques en phase de production larvaire. Des recherches sont en cours pour limiter ou supprimer cette pratique.

 


Certaines productions sont issues d’entreprises soucieuses de développement durable. Un important travail a été accompli ces dernières années pour atténuer les impacts environnementaux des élevages de crevettes, pour faire en sorte que l’utilisation des produits chimiques et fongicides à action curative soit contrôlée avec soin, que les zones de mangrove ne soient pas détruites et que les zones précédemment endommagées soient replantées.

Certaines régions développent cet élevage avec le souci de protéger l’écosystème naturel et de préserver les mangroves.