Encornet | Guide des espèces

Encornet

Loligo vulgaris

Loligo forbesi


guidedesespeces.org/fr/ecornet
  • Atlantique Est
  • Mer Méditerranée
  • Chalut à perche, de fond et pélagique
  • Filet
  • Senne de fond
  • Turlutte
  • Aucun élevage

Dernière mise à jour : janvier 2022

 

BIOLOGIE

Encornet commun (Loligo vulgaris)

  • FAMILLE : Loliginidae.
  • TRAITS DISTINCTIFS : Corps allongé, huit bras courts et deux tentacules aussi longs que le manteau, bec translucide composé de chitine.
  • HABITAT : Espèce semi-pélagique qui vit de la surface jusqu’à 200 m de profondeur, en Méditerranée et en Atlantique-Est (de l’Écosse et la mer du Nord jusqu’aux côtes de l’Angola).
  • ALIMENTATION : Crustacés, mollusques et petits poissons. Cette espèce peut également pratiquer le cannibalisme.
  • MATURITÉ SEXUELLE : (longueur dorsale du manteau) Atlantique Nord-Est : 17,5-23 cm (femelle). Mauritanie : 18 cm (femelle) ; 26 cm (mâle). Méditerranée : 16-20,5 cm (femelle).
  • PÉRIODE DE FRAI : Reproduction toute l’année, l’été et l’automne étant plus favorables.
  • LONGÉVITÉ : 1,5-2 ans (femelle) ; 3-3,5 ans (mâle).

 

Autre espèce d’encornet commercialisée sur nos marchés : 

  • ENCORNET VEINÉ (Loligo forbesi)
    • Présente une répartition plus septentrionale que celle de L. vulgaris et fréquente également les eaux de la mer Rouge.
    • Maturité sexuelle (longueur dorsale du manteau) : 19 cm en Atlantique Nord-Est et 23 cm en Méditerranée.

 

L’encornet vit sur le plateau continental et il se rapproche des côtes pendant les périodes de ponte.

 

Les encornets ne se reproduisent qu’une seule fois, juste avant de mourir. Ce phénomène est appelé sémelparité.

 

La fécondation des encornets est interne.

 

Les femelles fécondées émettent des gangues gélatineuses blanchâtres contenant chacune plusieurs centaines d'œufs, qu'elles collent sur des substrats solides. Le développement embryonnaire des œufs dure de 3 à 10 semaines. La croissance est ensuite rapide, la paralarve devient juvénile et les juvéniles deviennent accessibles à la pêche au bout de 3 mois environ.

 

PÊCHE

L’encornet, aussi appelé « calamar » ou « calmar » fréquente une vaste aire de répartition. L’abondance de cette espèce à durée de vie très courte est largement influencée par les conditions environnementales. La production d’encornet peut varier significativement au fil des années, selon ces conditions environnementales et le taux d’exploitation.

Les pêcheries présentent une saisonnalité marquée, liée au cycle de vie de l’espèce. La majorité des individus sont pêchés en automne et en été, pendant les principales périodes de frai, lorsque les encornets se rapprochent des côtes pour se reproduire.

L’encornet commun (Loligo vulgaris) et l’encornet veiné (Loligo forbesi) se rencontrent en Atlantique Est et en Méditerranée.

Les débarquements mondiaux d'encornet proviennent essentiellement de l’Atlantique Nord-Est et Centre-Est. En Atlantique Centre-Est, il est capturé en prises accessoires par les flottilles qui ciblent le poulpe.

En France, l’encornet est principalement pêché en Manche, au chalut, aussi bien par des navires hauturiers que côtiers. La France débarque en moyenne 6 000 tonnes d’encornet par an.

En Belgique, l’encornet est une espèce importante en termes de volumes (274 tonnes débarquées en 2018).

 

 

 

ÉTAT DES STOCKS

 

 

Encornets côtiers (Loliginidae)

 

Stock non dégradé mais surpêché :

  • Manche (divisions 27.7.d-e)
    • Biomasse du stock Nord et Centre du golfe de Gascogne inférieure au niveau de durabilité.
    • Biomasse du stock Manche supérieure au niveau de durabilité.
    • Taux d'exploitation des deux stocks supérieur au niveau du RMD (1).

 

Stock dégradé et surpêché :

  • Nord et Centre du golfe de Gascogne (divisions 27.8.a-b)
    • Biomasse du stock Nord et Centre du golfe de Gascogne inférieure au niveau de durabilité.
    • Biomasse du stock Manche supérieure au niveau de durabilité.
    • Taux d'exploitation des deux stocks supérieur au niveau du RMD (1).

 

Encornet commun (Loligo vulgaris)

 

Stock en bon état (non dégradé et non surpêché) :

  • Mauritanie (stock du Cap Blanc) (divisions 34.1.32 et 34.3.11)
    • La biomasse actuelle est largement supérieure au seuil de durabilité.
    • Taux d’exploitation largement inférieur au niveau du RMD.
    • Une augmentation progressive des captures pourrait être envisagée selon les scientifiques (2 259 tonnes capturées en 2018).

 

Stock reconstituable (ou en reconstitution)* :

  • Maroc (stock de Dakhla) (divisions 34.1.31 et 34.1.32)
    • La biomasse actuelle est largement inférieure à la biomasse correspondant au niveau durable (56 % du niveau durable).
    • Taux d’exploitation inférieur au niveau du RMD.
    • Les scientifiques recommandent de maintenir la mortalité par pêche au niveau de 2018 (4 584 tonnes capturées en 2018).

 

Stock non classifié :

  • Sénégal-Gambie (divisions 34.3.12)
    • Les scientifiques recommandent de maintenir la mortalité par pêche au niveau de 2018 (214 tonnes capturées en 2018).

 

Stock non évalué :

  • Mer Méditerranée
    • État inconnu.

 

L'état des stocks de l’encornet veiné (Loligo forbesi) en Atlantique Est et en Méditerranée est inconnu.

 

L’état des stocks d’encornet est difficile à évaluer car la ressource dépend fortement du recrutement (quantité de juvéniles entrant dans le stock de reproducteurs), recrutement lui-même très dépendant des conditions environnementales.

 

GESTION DES STOCKS

L’encornet n’est soumis à aucune réglementation au niveau européen. Son exploitation ne fait l’objet ni de limite de capture, ni de taille minimale de capture ou de commercialisation. L’abondance de cette espèce à durée de vie très courte, est largement influencée par les conditions environnementales et présente ainsi de fortes variations d’abondance selon les années.

Sur la côte est des États-Unis et dans les îles Falkland (territoire britannique en Atlantique Sud), les pêcheurs transmettent en temps réel les quantités capturées. Ainsi, la pêche est interrompue lorsque les captures par unité d’effort baissent, afin de maintenir une population d’adultes suffisante pour la reproduction.

 

 

Taille minimale de capture

  • Cap Blanc (Mauritanie) : 13 cm (longueur dorsale du manteau)

 

 

CONSOMMATION

Les encornets sont très appréciés partout dans le monde. L’espèce la plus consommée en Europe est l’encornet commun. Il est le plus souvent commercialisé frais, mais se présente également congelé, coupé en rondelles ou en bloc de tentacules, ou encore séché ou en conserve. Les petits individus (juvéniles) sont commercialisés entiers. Les plus gros sont vidés, nettoyés et présentés « en blanc ». L’encornet est l’une des 10 premières espèces achetées en surgelé par les ménages français. Cette espèce est également très appréciée en Belgique. La France et la Belgique importent de l’encornet congelé principalement d’Espagne, d’Inde et de Chine.

 

 

 

 


 

* Stock pour lequel le niveau d’exploitation (inférieur à celui permettant le RMD) devrait permettre sa reconstitution si d’autres impacts que la pêche (pollutions environnementales, changement climatique…) ne compromettent pas sa reconstitution

 

(1) Rendement Maximum Durable

 

ÉLÉMENTS CLÉS

  • L’encornet fait l’objet d’une exploitation intense à tous les stades de son développement, juvénile et adulte.
  • Le stock d’encornet côtier nca* (Loliginidae) de la Manche ainsi que celui du Centre et Nord du golfe de Gascogne sont surpêchés. Ce dernier présente aussi une biomasse dégradée.
  • En Méditerranée, les encornets ne sont pas suivis scientifiquement.
  • Le stock d’encornet commun de la Mauritanie est en bon état, celui du Maroc est en reconstitution et celui du Sénégal-Gambie n’est pas classifié.
  • L'état des stocks de l’encornet veiné (Loligo forbesi) est inconnu.
  • La pêche de l’encornet en Europe n’est soumise ni à une limite de capture ni à une taille minimale de capture.

RECOMMANDATIONS D'ACHATS

ENCORNET COMMUN (Loligo vulgaris) d’Atlantique Centre-Est

  • À privilégier : stock Mauritanie.
  • À consommer avec modération : stock Sénégal-Gambie.
  • À éviter : stock de Dakhla (Maroc).

 

ENCORNET VEINÉ (Loligo forbesi)

  • À consommer avec modération : toutes provenances.

 

ENCORNET CÔTIER (Loliginidae) d’Atlantique Nord-Est et de Méditerranée

  • À consommer avec modération : stock Manche, stocks de la Méditerranée.
  • À éviter : stock nord et centre du golfe de Gascogne.

 

Privilégiez les individus ayant eu le temps de se reproduire.

 

Privilégiez les individus pêchés à la turlutte.