guidedesespeces.org/fr/christian-decugis
  • Nederlands
  • English
  • Français

Dernière mise à jour : août 2018

 

 

Christian Decugis

Les pêcheurs méditerranéens organisés en Prud’homies

 

 

Petit-fils de pêcheur professionnel aux petits-métiers, Christian Decugis exerce cette activité depuis 1980 à Saint-Raphaël. Il utilise filets, palangres du large ou encore casiers. Membre de la prud’homie de pêcheurs depuis plus de 30 ans, et également Président du Comité Local des Pêches de la région du Var de 2009 à 2012. Christian est l’un des membres fondateurs de Medarnet, une plateforme méditerranéenne en faveur des pêcheurs artisanaux.

 

« Les pêcheurs sont organisés depuis plusieurs siècles en Prud’homies (celle de Saint-Raphaël (Var) a été créée en 1811) pour structurer l’activité halieutique en fonction des caractéristiques territoriales et valoriser leurs savoir faire par la vente directe. Plus que des règles, il s’agit d’une culture et d’une organisation collective des bases de la compétition entre acteurs : empêcher que certains, par la concentration du capital et leurs usages, ne monopolisent l’espace ou les opportunités de pêche au détriment des autres, fixer les conditions minimales pour que chacun puisse gérer la ressource, à son niveau individuel, sans se sentir lésé par les autres. »


Christian Decugis a été également Président du groupe FEP Varois (Fonds Européen pour la Pêche – Axe 4) entre 2007 et 2013 associant les différents acteurs du territoire marin pour promouvoir les activités marines durables. Dans ce cadre, de nombreux projets oeuvrant pour la protection du milieu et de la ressource ont été financés dont :

 

• « Les Oursins du Soleil » : un pêcheur est à l’origine de ce projet. Il a constaté que les oursins étaient de plus en plus rares et que plutôt que d’augmenter la pression sur l’espèce, il valait mieux essayer de la valoriser au maximum en étant sûr d’avoir des oursins très bien remplis. Ce pêcheur propose de réaliser une étude pour créer une ferme aquacole d’affinage des oursins en partenariat avec l’Institut océanographique Paul Ricard. Si l’affinage (remplissage maximum) est possible, la pression de pêche exercée sera plus faible et le nombre d’oursins pêchés diminuera puisque le prix de vente sera plus élevé de par la plus grande qualité. Ce programme favorise à la fois la gestion d’une ressource naturelle qui se raréfie et le développement économique en étant, à terme, générateur d’emplois.

• « Le Pescatourisme », activité d’embarquement touristique sur un bateau de pêche, permet au professionnel qui la pratique de transmettre sa passion, de parler de son métier, des préoccupations auxquelles cette activité est confrontée et de l’inestimable richesse de la mer. Cette activité permet également aux patrons pêcheurs de diversifier leurs revenus et de réduire la pression sur la ressource (lors de ces journées avec des touristes, moins de filets sont posés en mer).

• « La zone de cantonnement du Cap Roux » est un espace de protection du milieu mis en place par les professionnels de Saint-Raphaël depuis 2003. Ce programme a pour objectif de développer un modèle économique qui fournira les moyens nécessaires (économiques, logistiques…) aux pêcheurs pour gérer euxmêmes cet espace et devenir de véritables gardiens de ce milieu, tant en terme de surveillance que de cogestion de cette zone avec les scientifiques et les autres usagers.