Lieu jaune

Pollachius pollachius


guidedesespeces.org/fr/lieu-jaune
  • Atlantique Nord-Est : du nord de la Norvège, de l’Islande et des Îles Féroé au  golfe de Gascogne
  • Chalut de fond / pélagique
  • Ligne
  • Palangre
  • Filet droit

 


  • Nederlands
  • English
  • Français

Dernière mise à jour : juillet 2018

 

Le lieu jaune, de la famille des gadidés, est largement distribué dans tout l’Atlantique Nord-Est. Il fréquente les zones rocheuses et évolue dans la zone bentho-pélagique proche du fond. Il est très abondant entre 40 et 100 mètres de profondeur. Il est relativement solitaire et se regroupe au moment de la saison de reproduction. Les pêcheurs français l’exploitent en Manche occidentale et en mer Celtique.

 

En France, le lieu jaune fait l’objet d’une pêche récréative durant la période estivale.

 

 

Les jeunes vivent près des rivages, avant de s’éloigner vers le large au bout de deux ans, dès leur maturité sexuelle. La taille minimale de commercialisation du lieu jaune est de 30 cm alors que la taille de première maturité sexuelle est entre 30 et 40 cm chez le mâle et entre 40 et 50 cm chez la femelle. Il peut atteindre 1,30 mètre pour une longévité de 8 ans.
Le lieu jaune, à la chair fine et feuilletée est, selon les amateurs, l’un des meilleurs poissons de nos côtes. Il est essentiellement commercialisé entier frais, proposé aux consommateurs français sous forme de darne ou filet sur les marchés de détail. La qualité de la chair, le goût et la texture sont particulièrement préservés chez les poissons pêchés à la ligne.

 

63 tonnes de lieu jaune sont pêchées par an par les Belges (malgré un quota disponible de 420 tonnes). La Belgique importe 300 tonnes de France, les Pays-Bas et la Suède.

 

 

Pêche d’hiver

Le lieu jaune est présent dans les eaux qui vont du nord de la Norvège, de l’Islande et des Îles Féroé au golfe de Gascogne. Les plus fortes concentrations se trouvent en Manche Ouest, en mer Celtique et au large de la Galice. En Manche occidentale, la ponte a lieu en janvier et février. Près de 50 % des débarquements de lieu jaune en Manche Ouest sont observés en hiver. Les ligneurs et les fileyeurs le capturent tout au long de l’année.

 

Observations fragmentaires

Les informations relatives à l’état des stocks et aux captures de lieu jaune sont fragmentaires. Cette espèce ne fait l’objet de suivi scientifique que depuis 2011. C’est à partir de 2013 que le CIEM établit des recommandations. Pour 2018, le CIEM préconise :

 

• le maintien du niveau des prises à 4 200 tonnes en mer Celtique - Manche (zones VI et VII). Le niveau des prises est globalement stable depuis le début des années 90.

• des prises maximales de 1 368 tonnes (1 980 tonnes débarquées en 2015) en mer du Nord (zone IV) et une réduction maximale des prises dans le Skagerrak et Kattegat (division IIIa) où le stock est fortement affaibli. Les prises globales sont en baisse régulière depuis la fin des années 90.

• des débarquements de 1 131 tonnes, soit une réduction des prises de 20 % par approche de précaution dans le golfe de Gascogne et les eaux ibériques (zones VIII et IXa). Les prises sont stables depuis le début des années 2000 après une période de baisse régulière.

 

Le lieu jaune fait l’objet d’un cumul de TAC (Total Admissible de Captures) européen s’élevant à 14 555 tonnes en 2018, et répartis en quotas aux États membres. D’après les données déclarées, les TAC attribués à cette espèce n’ont jamais été atteints. La France est le premier bénéficiaire de quotas de lieu jaune au sein de l’Union européenne (70 %) mais n’utilise pas l’entièreté de ses possibilités de pêche sur cette espèce en zone VII. Au total elle ne consomme que 20 % de ses possibilités de pêche. Les ventes sous criée évoluent entre 2 000 et 4 000 tonnes par an (1 989 tonnes en 2016). Le niveau de captures réelles est sous-estimé en raison de certaines ventes directes qui se font sans déclaration en criée et d’une pêche récréative active sur cette espèce fine.

 

 

 

À RETENIR

  • Le lieu jaune est un gadidé à la chair fine et feuilletée, moins connu que le cabillaud mais tout aussi savoureux.
  • Les stocks du golfe de Gascogne et eaux ibériques, de Manche-mer Celtique et de mer du Nord sont exploités durablement.
  • Évitez le lieu jaune provenant de la zone Skagerrak, Kattegat dont le stock est actuellement affaibli.
  • La taille minimale réglementaire de commercialisation est de 30 cm. A l’achat, préférez des poissons de plus grande taille (40 cm) pour s’assurer qu’ils aient atteint leur maturité sexuelle.
  • L’achat de lieu jaune peut être recommandé avec modération (en raison des données fragmentaires sur cette espèce et de la baisse des captures en Europe et depuis le début des années 90).

À SAVOIR

Lieu jaune ou lieu noir ?

Comment les reconnaître : le lieu jaune ne possède pas de barbiche, sa ligne dorsale est courbée et de couleur plus foncée.