Maquereau | Guide des espèces

Maquereau

Scomber scombrus

Scomber japonicus


guidedesespeces.org/fr/maquereau
  • Océan Atlantique
  • Océan Pacifique
  • Mer Méditerranée
  • Mer Noire
  • Chalut pélagique
  • Filet
  • Ligne
  • Palangre
  • Senne
  • Aucun élevage

 


Dernière mise à jour : janvier 2022

 

BIOLOGIE

 

Maquereau commun (Scomber scombrus)

  • FAMILLE : Scombridae.
  • TRAITS DISTINCTIFS : Corps fuselé, dos bleu-vert zébré de lignes bleu foncé, flancs et ventre blancs argentés, nageoire caudale précédée de cinq petites nageoires (pinnules), queue très échancrée.
  • HABITAT : Espèce pélagique qui vit sur le plateau continental, de la surface jusqu’à 200-250 m de profondeur.
  • ALIMENTATION : Petits poissons et crustacés pélagiques, zooplancton.
  • MATURITÉ SEXUELLE : Manche, mer du Nord, golfe de Gascogne : 30 cm (3 ans). Golfe du Lion : 22 cm (à la fin de sa première année de vie).
  • PÉRIODE DE FRAI : Mer Celtique : de mars à juillet. Mer du Nord : de mai à août. Golfe du Lion : de décembre à mai.
  • LONGÉVITÉ : 20 ans.

 

Ne possédant pas de vessie natatoire, le maquereau doit nager sans s’arrêter… pour ne pas couler.

 

Autres espèces de maquereau commercialisées sur nos marchés :

  • MAQUEREAU ESPAGNOL (Scomber japonicus)
    • Également présent dans les eaux européennes (Atlantique Nord-Est, Méditerranée, sud de la mer Noire).
    • Maturité sexuelle : 21,5 cm.
  • MAQUEREAU TACHETÉ (Scomber australasicus)
    • Vit dans le Pacifique Ouest (du Japon à la Nouvelle-Zélande) et dans le Pacifique Est (autour de Hawaï et au large du Mexique).
    • Maturité sexuelle : 29 cm.

 

PÊCHE

Le maquereau commun est présent en mer Méditerranée et en Atlantique, le long des côtes orientales et occidentales. En Atlantique Est, il fréquente la zone allant des côtes de l’Afrique septentrionale et de l’Europe jusqu’au cap Nord, en passant par la mer du Nord et la mer Baltique. En Atlantique Ouest, il est présent du Labrador au cap Hatteras.

La flotte européenne représente 92 % des débarquements mondiaux de maquereau commun. La quasi-totalité des débarquements mondiaux provient de l’Atlantique Nord-Est où cette espèce est principalement pêchée au chalut pélagique.

La production française de maquereau commun, en majorité issue des grands chalutiers congélateurs, a évolué au fil des années. Depuis 2010, les captures françaises s’élèvent entre 13 705 tonnes (en 2010) et 26 209 tonnes (en 2015). En 2018, 22 119 tonnes ont été débarquées par la flotte française et 168 par la flotte belge.

 

Boulogne-sur-Mer est le premier port de débarquement français, recevant près de 50 % de l’ensemble des captures débarquées en France.

 

Les débarquements mondiaux de maquereau espagnol proviennent principalement de l’Atlantique Centre-Est (410 418 tonnes pour 510 667 tonnes en 2018). Le pays pêcheur le plus important est le Maroc (159 332 tonnes en 2018). La quasi-totalité des débarquements mondiaux de maquereau tacheté (11 734 tonnes en 2018) proviennent du Pacifique Sud-Ouest. Cette espèce est principalement pêchée par la Nouvelle-Zélande.

 

 

 

ÉTAT DES STOCKS 

 

 

Maquereau commun (Scomber scombrus)

 

Stock en bon état (non dégradé et non surpêché) :

  • Atlantique Nord-Est et eaux adjacentes (sous-zones 1-8 et 14, division 9.a)
    • Forte augmentation de la biomasse reproductive entre 2007 et 2014 ; en baisse depuis 2014 mais largement supérieure au seuil de durabilité.
    • Taux d’exploitation en baisse depuis 2003 et inférieure au niveau permettant le RMD (2), depuis 2016. Les populations de reproducteurs sont réparties en trois composantes, selon les zones de frai : ouest, sud et mer du Nord. La composante de mer du Nord a beaucoup diminué depuis les années 1960, en raison de surpêche ; c’est pourquoi les scientifiques recommandent de maintenir les mesures spécifiques de protection dans cette zone.
    • Avis scientifique (approche au RMD) : limite de captures pour 2021 (≤ 852 284), en diminution par rapport à l’avis 2020.

Stock non évalué :

  • Mer Méditerranée Mer Noire
    • État inconnu.

L’état des stocks du maquereau espagnol (Scomber japonicus) et de ceux du maquereau tacheté (Scomber australasicus) sont inconnus.

 

GESTION DES STOCKS

Atlantique Nord-Est

  • Les mesures principales de gestion du stock de maquereau commun comprennent des TAC (1) et une taille minimale de capture.
  • Au cours de ces dernières années, les TAC et les captures de maquereau commun ont été supérieurs au niveau recommandé par les scientifiques, suite à des désaccords entre les pays pêcheurs sur la façon de gérer les quotas. En 2014, un accord de gestion a été conclu entre l’UE, les îles Féroé et la Norvège. Cet accord a été conclu sans l’Islande, la Russie et le Groenland, qui ont défini unilatéralement leurs propres quotas. Dans ce contexte, et malgré l’accord de 2014, les captures de maquereau restent très largement supérieures aux recommandations scientifiques.

Méditerranée et en mer Noire

  • Le maquereau commun n’est pas soumis à un TAC.

 

 

Taille minimale de capture au sein de l’UE (Scomber spp.)

  • Atlantique Nord-Est : 20 cm
  • Mer du Nord (divisions 4.a-c) : 30 cm
  • Mer Méditerranée : 18 cm

Aucune pour les divisions 3.a (Skagerrak et Kattegat), 3.b, 3.c et 3.d (mer Baltique)

 

Box maquereau et protection de la composante « mer du Nord »

  • Pour protéger les juvéniles, un « box maquereau » a été instauré en Manche ; il couvre la nourricerie située au sud des côtes de Cornouailles anglaises. Dans cette zone, pour chaque navire, les captures de maquereaux ne peuvent pas dépasser 15 % du poids total des captures, toutes espèces confondues, sauf dérogation accordée aux petits métiers comme la ligne.
  • Des mesures supplémentaires existent pour protéger la composante mer du Nord   : taille minimale de capture plus restrictive et interdiction de pêche dans certains zones et/ou à certaines périodes de l’année.

 

 

CONSOMMATION

Le maquereau est un poisson consommé tout au long de l’année. Il est commercialisé frais ou congelé, en filet fumé ou encore en conserve. Sa chair ferme se prête bien à plusieurs types de préparation et de cuisson.

 

Le maquereau fait partie des 10 premiers produits de la mer consommés par les Européens (0,60 kg/hab. UE en 2018) et par les Français (0,9 kg/hab./an).

 

Le marché des conserves est très important : deuxième poisson en conserve le plus vendu en France (avec 17 596 tonnes en 2019), derrière le thon - toutes espèces confondues - (65 735 tonnes).

Le maquereau est parmi les 20 espèces de poisson frais les plus achetées par les ménages en France et en Belgique.

 

 

MAQUEREAU COMMUN

  • MSC • En raison d’un niveau de captures supérieur au niveau durable, la certification MSC est suspendue depuis 2019.

MAQUEREAU TACHETÉ

  • MSC • Une pêcherie australienne est certifiée.

 

Pour en apprendre plus sur la vie du maquereau, rendez-vous sur le réseau social encyclopédique Fishipedia

 

 


 

(1) Total admissible de captures

(2) Rendement Maximum Durable

 

ÉLÉMENTS CLÉS

  • L’espèce de maquereau la plus courante sur nos marchés est le maquereau commun.
  • En Atlantique Nord-Est :
    • Le stock de maquereau commun est en bon état.
    • Depuis plusieurs années, les TAC et les captures de maquereau commun sont supérieurs au niveau recommandé par les scientifiques.
  • L’état des stocks de maquereau commun de la mer Méditerranée et de la mer Noire est inconnu.
  • L’état des stocks du maquereau espagnol et du maquereau tacheté est inconnu.

RECOMMANDATIONS D'ACHATS

À consommer avec modération

  • Maquereau commun : stock Atlantique Nord-Est et eaux adjacentes (stock en bon état mais TAC et captures supérieurs au niveau recommandé par les scientifiques), stocks de Méditerranée et de la mer Noire.
  • Maquereau espagnol : tous stocks.
  • Maquereau tacheté : tous stocks.

➜ Privilégiez les individus ayant une taille > à 30 cm (maquereau commun d’Atlantique Nord-Est), > à 22 cm (maquereau commun du golfe du Lion), > à 21,5 cm (maquereau espagnol), > à 29 cm (maquereau tacheté) ou les grands filets issus d’individus matures ayant eu le temps de se reproduire.

 

Privilégiez les individus pêchés à la ligne.

 

Renseignez-vous sur l’origine du maquereau frais, surgelé, transformé ou en conserve avant tout achat.