Barbue | Guide des espèces

Barbue

Scophthalmus rhombus


guidedesespeces.org/fr/barbue

Dernière mise à jour : juin 2020

 

La barbue vit dans les eaux des côtes norvégiennes au nord, à celles du Maroc au sud ou de la Méditerranée. On la trouve principalement entre 5 et 50 mètres de profondeur. D’apparence très proche du turbot, elle s’en distingue par l’absence d’excroissance osseuse sur la face supérieure et par sa forme un peu plus ovale. Elle est capable de se camoufler dans le sable par mimétisme avec le milieu qui l’entoure. La barbue se nourrit principalement de petits poissons et de crevettes. Elle a une croissance relativement rapide comparée aux autres poissons plats et peut atteindre 75 cm et 8 kg pour une longévité de 6 ans. La barbue femelle atteint sa maturité vers sa quatrième année, quand elle mesure entre 33 et 41 cm. La reproduction a lieu entre mars et août.

 

La barbue est principalement capturée comme prise accessoire par des chaluts de fond ou chaluts à perche ; les captures d’immatures sont importantes. La production française est de l’ordre de quelques centaines de tonnes par an (487 tonnes en 2017). La production belge s’élève à 309 tonnes en 2017. Ce poisson très prisé est échangé sous criée en France aux alentours de 10 euros/kg. 

À RETENIR

L’état des stocks de barbue n’est pas connu avec précision mais sa biomasse est en augmentation depuis 2005 en zone Manche, mer du Nord où elle est exploitée durablement. Les scientifiques recommandent une limite de captures de 2 559 tonnes pour la période 2020-2021 en Manche, Mer du Nord, Skagerrak et Kattegat (zones 7.d-e, 4 et 3.a). Il n’existe pas de taille minimale de commercialisation. Préférez les pièces de plus de 35 cm afin de s’assurer que le poisson ait eu le temps de se reproduire

À SAVOIR

Autres poissons plats sur nos marchés : En lire plus : Fiche des Poissons plats