Flétan noir | Guide des espèces

Flétan noir

Reinhardtius hippoglossoides


guidedesespeces.org/fr/fletan-noir
  • Atlantique Nord
  • Pacifique Nord
  • Chalut de fond (en zone profonde)
  • Filet
  • Palangre (en zone profonde)
  • Cage flottante (flétan de l’Atlantique)

 


Dernière mise à jour : janvier 2022

 

 

BIOLOGIE 

  • FAMILLE : Pleuronectidae.
  • TRAITS DISTINCTIFS : Corps aplati brun grisâtre, yeux sur le côté droit, grande bouche munie de dents bien développées.
  • HABITAT : Espèce bentho-pélagique qui vit près du fond entre 100 et 2 000 m de profondeur en Atlantique Nord-Est (du nord de la Norvège et l'est du Groenland jusqu’au nord de l’Écosse), en Atlantique Nord-Ouest et dans le nord du Pacifique. Elle peut aussi être observée en pleine eau.
  • ALIMENTATION : Céphalopodes, crevettes et poissons.
  • MATURITÉ SEXUELLE : Atlantique Nord-Est : 58-64 cm (environ 10 ans/ femelle).
  • PÉRIODE DE FRAI : Ouest de la mer de Barents et sud-ouest du Groenland : d’avril à juin.
  • LONGÉVITÉ : 30 ans.

Le flétan noir est aussi appelé flétan du Groenland (Reinhardtius hippoglossoides).

 

Autres espèces de flétan :

  • Le flétan de l’Atlantique, (Hippoglossus hippoglossus), aussi appelé « flétan blanc ».
  • Le flétan du Pacifique, (Hippoglossus stenolepis)

 

PÊCHE 

Le flétan noir est exploité en Atlantique Nord-Est depuis les années 50, par les pêcheurs norvégiens et allemands qui ont initié la pêche de cette espèce. Les captures se sont intensifiées dans les années 80 avec le développement de l’exploitation des espèces de grands fonds. Le flétan noir constitue une prise accessoire pour les chalutiers de fonds et les palangriers islandais, groenlandais et norvégiens (pêchant le cabillaud ou le sébaste). La majorité des captures mondiales proviennent de l’Atlantique Nord-Est, première zone d’approvisionnement du marché européen. Les débarquements français de flétan noir sont très faibles (236 tonnes en 2018) : il est capturé comme prise accessoire dans le cadre des pêcheries ciblant les poissons de grands fonds (< 800 m de profondeur) menées principalement par les armateurs boulonnais et lorientais.

 

 

 

ÉTAT DES STOCKS 

 

 

Stocks non dégradés mais surpêchés :

  • Arctique Nord-Est (sous-zones 27.1 et 27.2)
    • Biomasse reproductive en légère baisse, largement supérieure au seuil de précaution.
    • Taux d’exploitation en augmentation depuis 2008. État de référence du taux d’exploitation non disponible et par conséquent stock considéré comme surpêché (principe de précaution).
    • Avis scientifique pour 2021 (approche de précaution) : même limite de captures depuis 2018 (≤ 23 000 t), en augmentation par rapport à l’avis pour 2017.
  • Islande, îles Féroé, Ouest-Écosse, nord des Açores et est du Groenland (sous-zones 27.5, 27.6, 27.12 et 27.14)
    • Biomasse reproductive supérieure au seuil de durabilité.
    • Taux d’exploitation fluctuant autour du niveau du RMD (4).
    • Avis scientifique (approche au RMD) : limite de captures pour 2021 (≤ 23 530 t), en augmentation par rapport à l’avis pour 2020.

 

GESTION DES STOCKS 

Dans l’Atlantique Nord-Est, sous-zones 1 et 2, des TAC (1) sont établis par la Commission mixte de pêche russo-norvégienne.

La Norvège a introduit en 1991 une taille minimale de capture de 45 cm. Pour le stock des sous-zones 5, 6, 12 et 14, des TAC sont établis par l'Islande et le Groenland. Dans les îles Féroé, l’effort de pêche est réglementé par un nombre limité de licences de pêche. Dans l’Atlantique Nord-Ouest, cette espèce est aussi assujettie à des TAC.

 

 

 

CONSOMMATION 

Le flétan noir est commercialisé sous forme de filets frais ou surgelés. Riche en lipides, sa texture se prête bien au fumage à froid ; il est alors vendu en tranches fines (façon saumon). L’huile de foie de flétan est utilisée dans la confection de gélules d’huile de poisson.

 

La France importe principalement du flétan noir frais en provenance d’Islande et des îles Féroé et du flétan de l’Atlantique fumé/séché provenant du Royaume-Uni et de la Belgique. La Belgique importe du flétan fumé provenant principalement de l'Allemagne et du flétan frais de provenances danoise et hollandaise.

 

 

MSC • FLÉTAN SAUVAGE Flétan noir : six pêcheries (en Allemagne, au Canada, au Groenland, en Islande et en Russie) sont certifiées.

 

 


 

(1) Totaux admissibles des captures

(2) Conseil de gestion des pêcheries du Pacifique Nord

(3) Quota de pêche individuel

(4) Rendement Maximum Durable

ÉLÉMENTS CLÉS

  • Le flétan noir est l’espèce de flétan la plus largement consommée en Europe.
  • Le flétan noir est principalement capturé comme prise accessoire des chalutiers de fond et des palangriers pêchant le cabillaud ou le sébaste.
  • Les deux stocks de flétan noir de l’Atlantique Nord-Est sont non dégradés mais le taux d'exploitation du stock Nord-Est Arctique est inconnu, et le stock Islande, îles Féroé, Ouest Écosse, nord des Açores et est du Groenland est légèrement surpêché.
  • Le stock du flétan de l’Atlantique des eaux canadiennes n'est pas surpêché et la biomasse totale est en augmentation.
  • Le stock de flétan du Pacifique du Pacifique Nord-Est est légèrement surpêché.
  • La production de flétan de l'Atlantique d’élevage est faible.

RECOMMANDATIONS D'ACHATS

➜ FLÉTAN SAUVAGE

  • À privilégier : flétan de l’Atlantique des eaux canadiennes. 
  • À consommer avec modération : flétan noir de l’Atlantique Nord-Est, flétan du Pacifique Nord-Est. 
  • Privilégiez les grands filets issus d’individus matures > à 64 cm (flétan noir), > à 119 cm (flétan de l’Atlantique et flétan du Pacifique), ayant eu le temps de se reproduire.

➜ FLÉTAN D’ÉLEVAGE (flétan de l’Atlantique)

  • Vérifiez les conditions de production avant tout achat.