Sabre noir | Guide des espèces

Sabre noir

Aphanopus carbo


guidedesespeces.org/fr/sabre-noir
  • Atlantique Nord
  • Chalut de fond
  • Palangre (en zone profonde)
  • Aucun élevage

Dernière mise à jour : janvier 2022

 

BIOLOGIE

  • FAMILLE : Trichiuridae.

  • TRAITS DISTINCTIFS : Corps en forme de ruban, peau sans écaille, mâchoire en pointe armée de dents acérées.
  • HABITAT : Espèce bentho-pélagique qui vit entre 200 et 1 600 m de profondeur.
  • ALIMENTATION : Céphalopodes, crustacés et poissons.
  • MATURITÉ SEXUELLE : 85-117 cm (6-8 ans/femelle).
  • PÉRIODE DE FRAI : Madère : de septembre à décembre.
  • LONGÉVITÉ : 15 ans.

 

Autre espèce de la famille du sabre noir présente de manière sporadique sur nos marchés du frais :

  • SABRE ARGENTÉ (Lepidopus caudatus)
    • Vit entre 100 et 600 m de profondeur.
    • Maturité sexuelle : 115 cm (3 ans/femelle).

 

Sabre noir ou sabre argenté ?

 

Le sabre argenté est caractérisé par une peau plus claire et une tache noire au niveau de la tête. Espèce dite de grands fonds, la biologie du sabre noir est cependant proche de celle des gadidés du plateau continental (cabillaud, lieu noir). Le sabre doit son nom à la forme très effilée de son corps plat et les reflets de sa peau sans écaille.

 

PÊCHE

Le sabre noir fréquente les eaux de l’Atlantique Nord (de la mer de Barents et d’Islande, jusqu’au nord-ouest de l’Afrique). Son exploitation a débuté dans l’Atlantique au milieu des années 80 (au Portugal d’abord, puis en France au début des années 90).

Le sabre noir est exploité uniquement par la flotte européenne. L'Atlantique Nord-Est, principale zone d’approvisionnement du marché européen, est considéré comme un seul et unique stock pour la population de sabre noir. Il est composé principalement de la zone Celtique et de la zone Ibérique, et est entouré de zones adjacentes.

Deux pêcheries très différentes opèrent dans ces zones :

  • Une pêcherie Nord, au large des îles Britanniques, jusqu’en Islande (zone Celtique). Le sabre noir y est capturé dans des pêcheries mixtes, principalement par la flotte de chalutiers français, avec le grenadier et la lingue bleue.
  • Une pêcherie palangrière ciblée dans les eaux au large du Portugal autour de l’île de Madère (zone Ibérique).

 

 

ÉTAT DES STOCKS

 

 

Stock reconstituable (ou en reconstitution)* :

  • Atlantique Nord-Est : zone Celtique (sous-zones 27.6 et 27.7, divisions 27.5.b et 27.12.b), et zone Ibérique (sous-zone 27.8, division 27.9.a)
    • Les composantes des deux zones sont considérées comme un seul stock.
    • Aucune augmentation de la biomasse n’est observée malgré un taux d’exploitation estimé stable et très faible.
    • Avis scientifique (approche de précaution) : limite de captures pour 2021 et 2022 (zone Celtique : ≤ 2 143 t - zone Ibérique ≤ 2 084 t), en diminution par rapport à l’avis pour 2019.

 

Entre 4,5 et 14 ans sont nécessaires pour obtenir un doublement de la population de sabre noir.

 

GESTION DES STOCKS

La pêche de sabre noir en Atlantique Nord-Est est soumise à un TAC (1) depuis 2003 mais aucun plan pluriannuel de gestion n’existe actuellement et aucune taille minimale de capture n’est définie pour cette espèce.

Néanmoins, les rejets de sabre noir sont négligeables.

 

 

 

CONSOMMATION

Le sabre est très apprécié pour sa chair sans arêtes. Il est essentiellement proposé sur nos marchés sous forme de filets frais.

La tête, assez effrayante, est coupée à bord des navires de pêche. Au Portugal, à Madère et aux Açores, le sabre est commercialisé aussi entier. Sa peau est lisse, sans écaille, ce qui la rend très fragile aux manipulations.

 

 

 

 


 

* Stock pour lequel le niveau d’exploitation (inférieur à celui permettant le RMD (2)) devrait permettre sa reconstitution si d’autres impacts que la pêche (pollutions environnementales, changement climatique…) ne compromettent pas sa reconstitution.

 

(1) Total admissible de captures

(2) Rendement Maximum Durable

 

En raison du Brexit, les TAC pour 2021 pour les stocks partagés entre le Royaume-Uni et l’UE n’ont pas encore été fixés. Les TAC de 2020 ont été reconduits jusqu’au 31 juillet 2021, en attendant les accords de pêche entre l’UE et le Royaume-Uni. Mises à jour disponibles sur www.ethic-ocean.org

 

 

ÉLÉMENTS CLÉS

  • Deux espèces de sabre se retrouvent sur nos marchés : le sabre noir et le sabre argenté.
  • Le sabre noir est une espèce de grands fonds.
  • Malgré le faible effort de pêche aucune augmentation de la biomasse du sabre noir n’est observée en Atlantique Nord-Est.
  • Le sabre noir est aussi pêché au chalut de fond, en zones profondes. Cette technique impacte les écosystèmes de grands fonds, qui sont très fragiles et encore largement méconnus.
  • La pêche au chalut en eau profonde est interdite au-delà de 800 m en Europe depuis 2016 (application en 2017), mais perdure au niveau international.

RECOMMANDATIONS D'ACHATS

À éviter : toutes provenances.